Le cours du bitcoin chute brutalement

Seul le bitcoin est capable d’atteindre les sommets et de toucher le fond en l’espace de quelques jours. Pourtant, la cryptomonnaie, qui frôlait les 20.000 dollars lundi, est passée sous la barre de 13.000 dollars vendredi en fin d’après-midi, avant de remonter autour de 14.445 dollars vers 23 heures, heure française. Soit une baisse de 35% en l’espace de cinq jours. La chute a été particulièrement brutale entre jeudi et vendredi, où le prix du bitcoin a perdu 4000 dollars en quelques heures. Coinbase, l’une des principales plateformes d’achat et de vente de cryptomonnaie, a même annoncé la suspension temporaire des échanges à cause du trop grand nombre de connexions.

Plusieurs événements

Le bitcoin est ce qu’on appelle une cryptomonnaie, une monnaie virtuelle. On peut l’acheter et la revendre via des plateformes en ligne. La particularité du bitcoin est que son cours est indépendant de toute banque centrale: toutes les transactions sont vérifiées par les «nœuds» du réseau, c’est-à-dire les ordinateurs d’utilisateurs de la cryptomonnaie. Le bitcoin fait l’objet d’une spéculation particulièrement intense ces derniers mois. Il y a un an, la devise virtuelle valait moins de mille dollars à l’unité, soit une augmentation d’au moins 1300% en douze mois. Elle a attiré l’intérêt d’internautes et d’entreprises du monde entier, ainsi que les inquiétudes de nombreuses autorités.

Il ne s’agit pas du premier crash du bitcoin, dont le cours est particulièrement volatil. Néanmoins, celui-ci est particulièrement violent. Cette semaine, plusieurs événements ont déstabilisé son cours: le piratage puis la fermeture d’une grosse plateforme d’échange en Corée du Sud, ainsi que la suspension de la cotation d’une autre entreprise spécialisée dans le bitcoin, Crypto, par le gendarme américain des marchés financiers. Enfin, des employés de Coinbase sont soupçonnés de délit d’initié sur les échanges de «bitcoin cash», une alternative au bitcoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *